point favre.png
cinema bio.png
head geneve.png
cinerama empire.png
canton de gen.png
ville de carouge.png
chene bourg.png
fraxas.png
handicap international.png
ibis.png
epsetera.png
tpg.png
radio lac.png
daily movie.png
léman bleu.png
Caran d'ache.png
INSOS.png
sehp.png
corps_solidaires.png
HUG.png
TDG_NB_FINAL.png

VIVIR Y OTRAS FICCIONES

Photo_VIVIR Y OTRAS FICCIONES_4.jpg

Jo Sol

Espagne, 2016, 81 minutes

Docu-fiction

play.png

«Celui qui veut vivre, finira par avoir des problèmes avec la vie». Antonio est écrivain. Il est tétraplégique aussi. Pour lui, jouir d’une sexualité épanouie est un choix vital, voire politique. Tout le monde devrait y avoir accès, cependant personne ne veut s’en mêler. Mais Antonio est un activiste. Entre l’hostilité de son aide-soignante, l’enthousiasme d’une prostituée militante et la perplexité de son assistant de vie, il met en place un lieu d’assistance sexuelle chez lui. Pepe, sorti de l’hôpital psychiatrique, rencontre Antonio. La relation qu’il tisse avec lui va définitivement bouleverser son regard sur la vie.
En jouant avec la frontière imperceptible du réel et de la fiction, le cinéaste Jo Sol et ses héros bousculent la réalité, font bouger les représentations figées et les préjugés sur la vie sexuelle des personnes en situation de handicap.

Vendredi 5 octobre à 20h45 - Cinéma Bio Carouge (GS)

Projection suivie de la table ronde 
LE DROIT AU PLAISIR : sexualité et handicaps
Avec
Antonio Centeno, protagoniste du film et activiste
Christine Fayet, Secrétaire générale SEHP (Association Sexualité et Handicaps Pluriels)

Judith Aregger, Vice-présidente de Corps Solidaires (Association suisse romande assistance sexuelle et handicaps) et assistante sexuelle certifiée
Léa Hen, sexo-éducatrice, accompagnement individuel, couple, famille, professionnels

ANTONIO CENTENO est né à Barcelone en 1971. Il est tétraplégique depuis l’âge de 13 ans. Mathématicien de formation, il a été enseignant jusqu’en 2010. Depuis 2004, il s’engage sur de nombreux projets culturels, notamment audiovisuels, en soutien des droits des personnes en situation de handicap. Depuis plusieurs années, il consacre son activisme à la question de l’assistance sexuelle.